Rechercher dans ce blog

jeudi 8 mars 2012

Quel bonheur des yeux et de l'esprit, ces détails du tableau de François Boucher en 1750 !



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire